samedi 13 juillet 2019

Clés 44 Une maison de villégiature à colombages





Avant de procéder au montage de ce bâtiment, il convient de réunir le matériel suivant : une règle de préférence métallique, un réglet métallique, une règle d’écolier carrée elle aussi métallique (afin d’être insensibles à la colle) ou en bois, un cutter, un stylo à bille pointe fine sec et hors d’usage, un pinceau (plutôt une petite brosse) de la colle type UHU à bague noire, qui pour la circonstance, permet un ajustage par glissement, un tapis de découpe, et, en option, un bloc de bois dur à faces bien dressées (voir Clés pour le train miniature n°1, page 18). On se réfèrera aussi aux différents montages de "Clés" déjà publiés (11 et 12 entre autres).


Découpez soigneusement toutes les pièces du « puzzle »  Il y a 2 options : laisser les ouvertures telles quelles ou bien les ouvrir pour mettre les fenêtres en relief, plus difficile, mais plus sympathique ! N’oubliez pas les fentes pour les balcons, difficile d’y revenir plus tard. Passez un coup de feutre aux couleurs approchantes sur les tranches (dans le doute, utilisez un gris clair).



A l’aide du gabarit jaune, découpez 2 « L », l’un dans de carton gris de 1 à 1,5 mm d’épaisseur, l’autre par exemple dans du Dépron de 3 mm, en n’oubliant pas d’enlever les réserves carrées correspondant aux cheminées.



Pliez toutes les portes et fenêtres en respectant le sens des plis. Elles seront collées par l’intérieur des façades.



A l’arrière des ouvertures, tracez des traits à 2 mm de distance des ouvertures et au droit de celles-ci.



En vous alignant sur les traits de crayon, collez les portes et fenêtres d’abord par la base. Il est plus facile de mettre la colle sur l’envers de la façade.



L’aide des blocs en bois est précieuse pour positionner et maroufler les appuis.



Collez les 2 éléments de façade en les alignant bien, par exemple le long d’une règle.




Collez maintenant les façades sur le socle en carton gris (après avoir vérifié « à blanc » que les dimensions correspondaient bien…) dans l’ordre correspondant aux photos.



Terminez en collant les 2 languettes verticales restantes, dans l’angle rentrant du bâtiment.



Montez les cheminées. Vous pouvez rajouter des mitres de 3 à 5 mm découpées dans du coton-tige peint couleur terre cuite (voir par exemple la « Gendarmerie », Clés n°21).



Collez les cheminées dans les angles des façades pointues en encollant les parties blanches.



Collez maintenant la dalle du grenier. Le trou permet de passer un doigt pour bien positionner cette plaque au ras du sommet des murs.



Pliez le toit. Si vous avez choisi de poser les poutres de décoration avancée sous le débord du toit, n’oubliez pas d’ouvrir les fentes de positionnement visibles sur la toiture. On peut laisser le remplissage jaune.



Collez les poutres au niveau des fentes seulement.



Glissez le toit progressivement en positionnant bien les 4 cheminées. Attention à ce que le pignon de l’œil de bœuf rentre bien dans sa fente. Inutile de coller, ça doit tenir tout seul !




Après avoir essayé le toit de l’œil de bœuf, collez-le sur la toiture.



Peignez l’envers des balcons en gris : cela deviendra la face visible.



Collez d’abord l’une contre l’autre les deux faces d’une console, l’une provenant du balcon, l’autre de la barrière, puis faites de même pour la 2e console.



Collez les balcons en place. C’est fini !



La maison de villégiature côté face…



… et côté « œil de bœuf ».


Aucun commentaire: