lundi 17 mai 2021

Un tram nommé Plaisir : la fin...

Voilà, la construction du réseau de tramway touche à sa fin... Dans Clés n°55, François Fontana peaufine le décor et nous décrit comment apporter au réseau ce petit supplément d'âme qui change tout et qui nous transporte dans l'ambiance d'une petite bourgade du Sud de la France...

 

Même les tomates de l'épicier sont représentées ! (photo : François Fontana)

Clés n°55 : Ne boudons pas les maquettes Jouef et MKD !

Il fut un temps où les bâtiments Jouef et MKD étaient incontournables sur nos réseaux de trains miniatures. Il faut le reconnaître, ces maquettes, pour beaucoup dessinées par Alain Pras, étaient bien nées ! Rééditées pour certaines, ou disponibles en occasion, elles ont toujours une belle présence, comme vous pourrez le découvrir dans le dernier numéro de Clés pour le train miniature...


 Gare de Lusigny et immeubles MKD sur le réseau "la Bulle" d'Alain Senès (photo : Alain Senès)


 

 
Gare de Fay-aux-Loges sur le réseau "Saint-Stinat" de Daniel Aurilio (photo : Daniel Aurilio)


Découpage Clés n°55 : Le fabricant de pianos

 


Le découpage que nous vous proposons aujourd’hui est intégrable dans le réseau en construction dans « Clés » depuis quelques numéros.

Avant de procéder au montage de ces bâtiments, il convient de réunir le matériel suivant : une règle de préférence métallique, un réglet métallique, une règle d’écolier carrée, elle aussi métallique (afin d’être insensibles à la colle), un cutter, un stylo à bille pointe fine sec et hors d’usage, un pinceau (plutôt une petite brosse) de la colle type UHU à bague noire, qui pour la circonstance, permet un ajustage par glissement, un tapis de découpe, et en option, un bloc de bois dur à faces bien dressées (voir Clés pour le train miniature n°1, page 18). On se réfèrera aussi aux différents montages de « Clés » déjà publiés, les techniques de construction étant sensiblement toujours les mêmes. Les photos montrent le découpage du prototype ; le découpage imprimé dans « Clés » peut présenter de légères variantes.


01 - Comme la plupart des découpages de « Clés », vous avez le choix entre un montage simple en découpant et collant les pages centrales, ou en construisant une ossature en carton de 2 mm sur laquelle vient se coller ces mêmes découpages, pour assurer de la stabilité et du relief à l’ensemble. Découpez soigneusement les pièces et passez un coup de feutre aux couleurs approchantes sur les tranches qui resteront visibles (dans le doute, utilisez un gris clair). Le présent montage est légèrement différent. L’intérieur, prévu pour un montage simple, devra être réduit suivant les épaisseurs de carton si vous choisissez une construction renforcée. Cet intérieur sera tout simplement rentré dans la partie extérieure, comme une boîte.

 

02 - Les pianos en relief de la partie arrière sont à plier de cette manière, à la façon des livres à découpages. Insistez bien sur les plis en rabattant complètement la façade arrière sur le sol.

 

03 - Cela doit tenir tout seul !

 

 

04 - Pour coller le toit l’ensemble des façades, utilisez la « combine » suivante : un réglet est scotché sur la table de travail. La pièce de base est maintenue avec des « Post’it ». Il sera plus facile de venir coller la pièce suivante, la patte de collage ayant reçu un peu de colle UHU (à bague noire).


05 - Même opération pour les pièces suivantes.


06 - Pour terminer le collage, repliez sur le reste du bâtiment la façade et le côté qui doivent être collés ensemble et veillez à les guider contre le réglet pendant l’opération.

 

 

07 - Rabattez et collez les toits sur leurs languettes l’une après l’autre en terminant par la faîtière.

 

 

08 - N’hésitez pas à chaque fois à vous aider en venant en butée sur des morceaux de bois (bien droits !).

 

09 - Collez l’intérieur de la vitrine en prenant la vitre en sandwich.



10 - Pour faire mes vitrages, j’utilise des emballages d’aiguillage Peco ou du transparent à photocopie/rétroprojection suivant la dimension.


 

11 - Pour monter le piano à queue, collez l’intérieur sur un carton ou du Depron (polystyrène expansé utilisé comme isolant) de 3 mm d’épaisseur.


 

12 - La pièce est soigneusement découpée au cutter.

 

13 - Au besoin, terminez les détails à la lime demi-ronde, en gardant toujours celle-ci bien perpendiculaire à l’image.

 

 

14 - Préparez les côtés du piano en pliant le couvercle et en mettant les bords en forme.

 

 

15 - Collez d’abord le côté ondulé et le bas du clavier…

 

16 - Puis le côté qui tient le couvercle. Au besoin, ajustez la longueur pour bien se raccorder à la pièce précédente, et finissez en rabattant la pièce au-dessus du clavier.


 

17 - Il est plus facile de former les pieds avec une petite pince…


18 - Pieds à venir coller en dessous du piano. Le piano droit ne présente pas de difficulté (à part sa petitesse !), pour peu qu’il soit armé d’un morceau de carton de 2 mm.


19 - Collez les pianos sur le sol, et glissez l’intérieur dans la boîte !














mercredi 28 avril 2021

Tous vos magazines "train" au format numérique quand vous voulez, où vous voulez dès 1 € !

L'idée nous trottait dans la tête depuis un moment : proposer l'accès à l'ensemble de nos magazines, depuis le numéro 1 jusqu'à aujourd'hui, consultables à volonté, sous forme d'abonnement. 

C'est chose faite, et nous sommes heureux de vous présenter le site "archives.lrpresse.com". Vous y retrouverez nos trois magazines "modélisme", Loco-RevueClés pour le train miniature et Voie Libre et notre magazine "chemin de fer réel" Ferrovissime
Vous pouvez les lire autant qu'il vous plaira, pour le prix de 5 € (si vous êtes abonné à la version papier d'au moins l'un d'entre eux) ou 10 €, en toute liberté. Vous pouvez arrêter l'abonnement à tout moment, et le reprendre ensuite, en retrouvant l'intégralité des magazines. Vous n'achetez pas les magazines mais le droit de les consulter. Rien de plus simple. 

Vous y retrouverez notamment tous les Clés pour le train miniature depuis sa création jusqu'à aujourd'hui !

La collection, qui compte déjà plus de 1000 magazines, s'enrichira au fur et à mesure. Et pour la découvrir, nous vous proposons une offre à 1 € pour 24h, sans engagement et non renouvelable. N'hésitez plus ! 
>> archives.lrpresse.com

mercredi 17 mars 2021

Découpage Clés n°54 - Les Remparts de la ville fortifiée

 

 



Le découpage que nous vous proposons aujourd’hui est intégrable dans le réseau en construction dans "Clés" depuis quelques numéros.

Avant de procéder au montage de ces bâtiments, il convient de réunir le matériel suivant : une règle de préférence métallique, un réglet métallique, une règle d’écolier carrée elle aussi métallique (afin d’être insensibles à la colle), un cutter, un stylo à bille pointe fine sec et hors d’usage, un pinceau (plutôt une petite brosse) de la colle type UHU à bague noire, qui pour la circonstance, permet un ajustage par glissement, un tapis de découpe, et, en option, un bloc de bois dur à faces bien dressées (voir Clés pour le train miniature n°1, page 18). On se réfèrera aussi aux différents montages de "Clés" déjà publiés, les techniques de construction étant sensiblement toujours les mêmes. Les photos montrent le découpage du prototype ; le découpage imprimé dans "Clés" peut présenter de légères variantes.



01 - Comme la plupart des découpages de "Clés", vous avez le choix entre un montage simple en découpant et collant les pages centrales, ou en construisant une ossature en carton de 2 mm sur laquelle vient se coller ces mêmes découpages, pour assurer de la stabilité et du relief à l’ensemble. Découpez soigneusement les pièces et passez un coup de feutre aux couleurs approchantes sur les tranches qui resteront visibles (dans le doute, utilisez un gris clair).

 


02 - Les tours sont prévues pour éventuellement être collées sur du tube d’évacuation en PVC de 40 mm de diamètre, suggestion mais pas obligation. 

 

 

03 - Avant tout collage, mettez le "mur" en forme en le serrant autour d’un mandrin plus petit, comme ici un gros feutre. Utilisez ce même mandrin pour coller le bout des "pierres" sur la bande blanche. Dans le cas d’un collage sur un tube, collez d’abord l’envers de la bande blanche sur le tube, puis l’autre bout sur la bande.

 

 

04 - Pour coller le toit, utilisez une pince dite « pince à fainéant » qui tient fermée en position repos, puis collez ces "chapeaux" sur chaque tour. 

 

05 -  Pliez la pièce centrale représentant la porte suivant les indications et la photo.

 

06 - Pour que les murs restent bien parallèles, collez la patte sur l’envers bien à plat.

 


07 - Redressez l’ensemble et collez ensemble les 2 parties de murs de part et d’autre de la porte. 

 



08 - Mettez en forme la voûte, puis collez d’abord le sol et le mur adjacent au sol.



09 - Installez la voûte à sa place…



10 -  Et collez sur le mur opposé.


 

11 - Passez un coup de feutre noir à l’envers de la herse que vous aurez découpé avec soin.


 

12 - La herse est simplement glissée entre la voûte et le mur.


 

13 - Collez les pattes de renfort qui vont rigidifier l’ensemble.



 

14 - Pliez et collez les créneaux et les mâchicoulis. Un serrage est possible selon le système illustré sur la photo. Attention à ce que la colle ne déborde pas sur les cartons de serrage. On peut toujours intercaler des morceaux de papier siliconé.




15 et 16 - Collez les créneaux sur les murs. Pour bien aligner l’ensemble, calez-vous sur un bord de table.

 



 

17 - En assemblant tours et porte, vous devez obtenir quelque chose comme ça !



 18 - Après avoir éventuellement ajusté leurs longueurs, assemblez les murs de la même façon que la porte : d’abord le chemin de ronde à plat…



19 - Puis les pattes de renfort aux extrémités.



20 - Assemblez les pièces créneaux + mâchicoulis…



21 - Et collez l’ensemble comme pour la porte.



22 - Après avoir positionné les murs contre les tours aux bons angles, rajoutez les portes au niveau des chemins de ronde.

 


23 - Il n’y a plus qu’à intégrer au décor.