mercredi 22 juillet 2020

Clés 50 : Une camionette et des stands de marché



Outre le montage des wagons expliqués dans ce n°50 de Clés pour le train miniature, nous vous proposons aujourd’hui les éléments d’un petit marché.
Avant de procéder au montage, il convient de réunir le matériel suivant : une règle, de préférence métallique, un réglet métallique, une règle d’écolier carrée, elle aussi métallique (afin d’être insensible à la colle), un cutter, un stylo à bille pointe fine sec et hors d’usage, un pinceau (plutôt une petite brosse) de la colle type UHU à bague noire, qui pour la circonstance, permet un ajustage par glissement, un tapis de découpe, et, en option, un bloc de bois dur à faces bien dressées (voir Clés pour le train miniature n°1, page 18). On se référera aussi aux différents montages de « Clés » déjà publiés.
Comme la plupart des découpages de « Clés », commencez par découper soigneusement toutes les pièces du « puzzle ». Passez un coup de feutre aux couleurs approchantes sur les tranches (dans le doute, utilisez un gris clair). 


Commencez par les châssis des « HY » Citroën. Il faut arrondir l’avant en le forçant autour d’un mandrin cylindrique de 6 mm, tube, tournevis…

Collez les flancs sur les languettes arrières. Une pince brucelle à long bec est bien utile.


La languette grise doit être pliée à angle droit vers l’arrière. C’est le pare-choc/marchepied du fourgon.

Collez la caisse en commençant par les languettes arrières…

 Puis àl'avant.


Faites un essai d’assemblage avant de coller la caisse sur le châssis. La partie arrière de la caisse doit venir buter sur le marchepied.


L’arrondi de la caisse doit venir épouser l’arrondi du châssis. Attention à bien centrer « à l’œil » la caisse sur le châssis.

 Abaissez provisoirement l’avant du châssis pour coller le capot et la calandre.

 Collez d’abord le capot sur un côté, puis sur l’autre.

Collez ensuite les deux extrémités de la calandre.
.

Terminez en collant l’avant de la caisse et la calandre sur l’avant du châssis.


Le montage des stands est grandement facilité en utilisant un martyr, morceau de bois de 10 mm de section. Collez les flancs sur les languettes. Comme vous le voyez sur la photo, les deux languettes ne doivent pas se toucher : elles laissent la place pour une épingle à tête triangulaire.


Glissez une épingle par l’intérieur entre les deux languettes et percez doucement le plateau. Répétez l’opération pour l’autre côté.


Piquez les épingles par l’extérieur et collez-les à la UHU entre les languettes en orientant les têtes dans la longueur du stand.

Formez le auvent et collez les têtes dans le pli à la UHU.


L’explication pour les caisses de fruits et légumes, est donnée pour le découpage de « Clés » n°15 : http://blog.clespourletrainminiature.com/2014/09/cles-n15-notice-de-montage-des.html


 Je vous propose une autre technique, à base de micro-perles. Formez les caisses (les "complètes", les découpages ne possédant que le cadre sont à réserver à l’autre façon de faire) et collez les bords avec une micro-goutte de colle vinylique déposée avec un pic à cocktail à l’intérieur des angles.

Remplissez de micro-billes (sur un papier, pour récupérer le trop-plein) et faites couler sur les billes de la caisse une micro-goutte de colle cyanoacrylate (la Colle 21 convient bien). Disposez les caisses sur les stands. Il existe une grande quantité de micro-billes de couleurs différentes, souvent utilisées en « craft booking » ou en « nail art ».


lundi 18 mai 2020

Clés 49 : une porte de ville ancienne




Le découpage que nous vous proposons aujourd’hui est une porte de ville inspirée de celle de Ribeauvillé, en Alsace.

vendredi 17 janvier 2020

Clés 47 : deux nouveaux pavillons de banlieue


Nous vous proposons dans Clés pour le train miniature n°47 deux autres pavillons de banlieue typiques des années 30/40.

jeudi 14 novembre 2019

Clés 46 : deux pavillons de banlieue


Nous vous proposons dans Clés pour le train miniature n°46 deux pavillons de banlieue typiques des années 1930/1940.