On y sera ! On se retrouve à Rail Expo

mardi 14 mai 2019

Clés 43 : des toitures pour vos découpages ou constructions personnelles


Une fois n’est pas coutume, nous vous proposons dans ce numéro de « Clés » des planches de matières premières pour faire des toitures, ainsi que des rives de finition pour les toits en tuile. Pour plus de détails, se référer à la page 18 du  n°2 de « Clés pour le train miniature ».





Voici une méthode pour monter un toit en tuiles mécaniques. Elle est également applicable aux toits en ardoises. Avant de procéder au montage de ce toit, il convient de réunir le matériel suivant : une règle de préférence métallique, un réglet métallique, une règle d’écolier carrée elle aussi métallique (afin d’être insensibles à la colle), un cutter, un stylo à bille pointe fine sec et hors d’usage, un pinceau (plutôt une petite brosse) de la colle vinylique blanche, de la colle en bombe type Aéro’colle permanente Cléopâtre (disponible à la boutique LR Modélisme), un tapis de découpe, et, en option, un bloc de bois dur à faces bien dressées (voir Clés pour le train miniature n°1, page 18). On se réfèrera aussi aux différents montages de "Clés" déjà publiés.



Découpez soigneusement les pièces nécessaires à votre toit. Veillez à prévoir une rangée de tuiles ou d’ardoises entière du côté de la gouttière. Laissez dépasser de 1 à 2 mm la couverture du support de toiture, qu’il soit en carton bois de 2 mm d’épaisseur, ou en Dépron® de 3 mm comme cet exemple. Passez un coup de feutre aux couleurs approchantes sur les tranches (dans le doute, utilisez un gris clair).



Commencez par assembler les 2 demi-toits en collant un adhésif au verso.



Encollez le verso à la bombe et positionnez le toit en place. Vous pouvez aussi étaler au pinceau de la colle blanche sur la sous-toiture (et non pas sur la plaque de tuiles, pour éviter les déformations).



Après avoir découpé en biais l’extrémité de la rive, mettez en place en veillant bien à ce que l’extrémité arrondie de la tuile d’extrémité dépasse du toit.



Collez l’autre rive.



Collez la tuile fronton en haut des rives sur chaque pignon.



Mettez en forme la faîtière découpée à la bonne longueur en la pliant autour d’un cylindre métallique de 2 mm de diamètre environ, par exemple un tube en laiton ou une lame de tournevis.



Collez la faitière.



Vous pouvez rajouter une gouttière simple faite à partir de carton ondulé type Canson©. (voir « Clés » n°2). Dédoublez l’ondulé et coupez 2 ondes, comme sur le schéma.



Coupez à la bonne longueur, et peignez en gris recto-verso.



Collez une des ondes contre l’angle de la sous-toiture.



Une descente d’eau pourra être rajoutée, par exemple avec un fil de soudure ou un fil de laiton de 1,2 mm de diamètre.



Aucun commentaire: