mercredi 16 janvier 2019

Clés n°41 : un château d'eau et un abri de quai


Un château d’eau PLM 1865 et un abri de quai « Bourbonnais »


Avant de procéder au montage de ces bâtiments, il convient de réunir le matériel suivant : une règle de préférence métallique, un réglet métallique, une règle d’écolier carrée elle aussi métallique (afin d’être insensibles à la colle), un cutter, un stylo à bille pointe fine sec et hors d’usage, un pinceau (plutôt une petite brosse) de la colle type UHU à bague noire, qui pour la circonstance, permet un ajustage par glissement, un tapis de découpe, et, en option, un bloc de bois dur à faces bien dressées (voir Clés pour le train miniature n°1, page 18). On se réfèrera aussi aux montages de "Clés" notamment n°17…


Commençons par le château d’eau. Découpez soigneusement toutes les pièces du « puzzle » ! Passez un coup de feutre aux couleurs approchantes sur les tranches (dans le doute, utilisez un gris clair).



A l’aide du gabarit, découpez 2 octogones, par exemple dans du dépron ou du carton bois ou du Carton plume…



Évidez l’un des octogones. Ce sera la base du château d’eau.

                                   

Assemblez et collez le toit.



Découpez éventuellement les ouvertures pour créer de la profondeur. Pour faire un léger relief, collez les encadrements de porte et de fenêtres.



Après avoir collé bout à bout les deux éléments de murs, collez une languette et le premier mur. ATTENTION : commencez bien par le haut. Le rabat plié de l’avant toit sert de guide pour bien aligner l’octogone.



Collez ensuite progressivement les autres pans de murs et terminez par la languette verticale.



Si tout va bien (il n’y a pas de raison…) l’octogone du bas doit bien rentrer. Collez-le en place.



Présentez le toit.



Collez le premier avant-toit en positionnant bien la partie marron contre le pan de mur. La souplesse de l’ensemble permet de pincer les 2 parties pour les coller.



Collez la sous-toiture opposée, puis les 6 autres en alternant.



Si vous le souhaitez, rajoutez frises et soubassement.



Collez délicatement les murs en papier sur les murs en Dépron, dans l’ordre un côté, un côté du toit, l’autre côté du toit, l’autre mur.



Petit rappel avant la suite :
Avant de procéder au montage de ces bâtiments, il convient de réunir le matériel suivant : une règle de préférence métallique, un réglet métallique, une règle d’écolier carrée elle aussi métallique (afin d’être insensibles à la colle), un cutter, un stylo à bille pointe fine sec et hors d’usage, un pinceau (plutôt une petite brosse) de la colle type UHU à bague noire, qui pour la circonstance, permet un ajustage par glissement, un tapis de découpe, et, en option, un bloc de bois dur à faces bien dressées (voir Clés pour le train miniature n°1, page 18). On se réfèrera aussi aux montages de "Clés" notamment n°17…



Découpez soigneusement toutes les pièces du « puzzle » de l’abri ! Passez un coup de feutre aux couleurs approchantes sur les tranches (dans le doute, utilisez un gris clair).



Découpez dans un carton bois de 2 mm un rectangle de 135 x 65 mm et un rectangle équivalent dans un motif de toiture, par exemple du Redutex. ATTENTION : le toit est en faible pente, donc prévoir des ardoises, des tuiles plates ou des tuiles canal. Vous pouvez coller maintenant couverture et carton, ou le faire plus tard.



Tracez un trait à 5 mm du bord sur 3 côtés sur l’envers du carton, et un autre à 10 mm sur le grand côté.



Collez dos à dos les 2 murs du fond – intérieur et extérieur – de l’abri. L’emploi de colle en bombe  est recommandé pour cet exercice.




Collez le premier corps de bâtiment. Les languettes doivent être positionnées sur les réserves blanches. Un collage à plat permet de conserver le parallélisme des murs.



Vous devez obtenir quelque chose comme ça.



Collez le banc, d’abord sur le mur du fond…



… puis sur un côté…


… et l’autre.



Collez la languette du mur du fond sur l’envers du toit en vous guidant sur le tracé.



Collez les autres languettes de la même manière.



Si vous n’aviez pas mis la couverture avant, c’est le moment…



… à maroufler généreusement par l’intérieur.




Il n’y a plus qu’à poser la voie et un train !


Aucun commentaire: