Découvrez les vitrines de Noël LR PRESSE

vendredi 17 mars 2017

Clés n°30 : Une chaufferie industrielle

Nous vous proposons dans Clés pour le train miniature n°30 un découpage à coller ou non en partie sur ossature carton.


Avant de procéder au montage de l’immeuble, il convient de réunir le matériel suivant : une règle de préférence métallique, un réglet métallique, une règle d’écolier carrée elle aussi métallique (afin d’être insensibles à la colle), un cutter, un stylo à bille pointe fine sec et hors d’usage, un pinceau (plutôt une petite brosse), de la colle à bois ou de la colle à reliure de préférence à toute autre colle, (la colle blanche vinylique est idéale pour tous les montages en carton, papier fort, etc. car, entre autres, elle ne laisse aucune trace au séchage. C’est LA colle de base du modéliste ferroviaire), une petite boîte pour verser un peu de colle, un tapis de découpe, et, en option, un bloc de bois dur à faces bien dressées (voir Clés pour le train miniature n°1, page 18). On se réfèrera aussi aux montages de "Clés" n°5, 11, 12, 20 (immeubles) etc.




Découpez, marquez tous les plis et repérez toutes les pièces. A ce stade, le bâtiment peut être monté de façon simple, comme une boîte, en assemblant les éléments grâce au languettes. Mais il est mieux de prévoir une ossature en carton bois de 2 mm.


Si vous collez sur carton, enlevez les languettes des pignons. Collez les pignons sur le carton. RAPPEL : la colle doit être déposée SUR LE CARTON pour ne pas déformer le papier.



L'astuce pour avoir des pans de toits réguliers est de coller les pignons en pointe. Découpez les ouvertures, puis les contours.



Découpez 2 pièces de 96 x 50 mm dans du carton bois de 2 mm et collez-y les côtés. Vous aurez pris soin de laisser les languettes qui serviront à coller le toit. Les rectangles de cartons sont plus courts que les documents imprimés, car ces derniers doivent venir en recouvrement sur les côtés des pignons (faites un essai avant collage). Découpez les ouvertures.


Dans du carton bois de 2 mm, découpez le socle (66 x 96 mm)



Collez un mur latéral et un pignon. Vous pouvez renforcer l'ensemble en fixant un triangle rectangle au sommet des murs. Vérifiez bien la perpendicularité des 3 pièces.



Après séchage, collez les deux autres murs. Consolidez également avec un triangle rectangle en carton.



Si nécessaire, rectifiez les ouvertures. Une lime à ongles en carton est un bon outil pour cet exercice.


Collez les huisseries. Il y a suffisamment de place pour encoller le carton par l'intérieur.



Collez les encadrements des ouvertures. Là, il faut encoller la bande de papier. Un crayon "jetable" (mine rentrée !) est un bon outil pour plaquer le papier.


Pour faire le toit, découpez 2 rectangles en carton de 45 x 105 mm et 2 rectangles de toiture de 47 x 105 mm. J'ai mis des tuiles losangées Redutex mais il y a beaucoup d'autres solutions. Veuillez à ce que les tuiles des rangées les plus basses soit entières.



Réunissez le verso des deux rectangles de toit par un morceau de papier ordinaire qui va faire charnière. Collez au recto les deux plaques Redutex.


Collez le toit en place en répartissant les débords de toit. Collez la faîtière et les rives.



Montez l'embase de la cheminée...



... et le carneau (conduit horizontal qui mène les fumées de la chaudière à la cheminée).


Formez le cône de la cheminée en frottant et en appuyant le découpage contre un bord de table.


Voici ce que vous devez obtenir.


Roulez la cheminée pour resserrer le cône.



Utilisez un tube pour appuyer sur la languette et rouler la cheminée le temps du collage.


Collez la cheminée sur son embase, et le carneau contre le mur ou contre le pignon arrière.

Aucun commentaire: