Ne manquez pas cette souscription jusqu'au 15 novembre 2017

lundi 10 décembre 2012

Aiguille ou aiguillage : savoir de quoi l'on parle !


Lorsque vous achetez l'appareil de voie qui permet de dévier un train pour votre réseau miniature, vous achetez une "aiguille" ou un "aiguillage" ?

Ceux qui ont répondu "aiguillage" ont tout faux ! En effet, l'"aiguillage", c'est l'action d'aiguiller le train, tandis que le nom de l'appareil de voie qui permet d'aiguiller, c'est… une "aiguille". Mais la plupart des modélistes disent, à tort, "aiguillage" pour "aiguille", aussi vous n'avez aucune honte à avoir si vous avez répondu "aiguillage" !



Voici les définitions que donne notre "dicotrain" :

Aiguillage : L'aiguillage, en jargon cheminot, c'est l'action d'aiguiller les trains. On dit aussi "faire l'aiguille". En modélisme, on parle très souvent de "aiguillage" pour désigner l'appareil de voie lui-même (voir "aiguille"), et c'est le plus souvent sous ce vocable qu'il est proposé dans les catalogues.

Aiguille : Une aiguille, dans les chemins de fer, est un "appareil de voie" qui permet d'aiguiller, d'orienter les trains dans la direction voulue.

Une petite précision qui vient en complément de l'article sur les moteurs d'aiguille d'Aurélien Prévot, à paraître dans Clés pour le train miniature n° 5.

Aucun commentaire: