Découvrez les vitrines de Noël LR PRESSE

lundi 23 juillet 2012

Frédéric Morin : vive la liberté !

Ce qui intéresse avant tout Frédéric Morin, c'est s'affranchir des contraintes de la reproduction fidèle d'une réalité existante, et la créativité qu'autorise les grandes échelles. Alors lui pratique le 1/48, une échelle environ deux fois plus grande que le H0 qui nous vient des Etats-Unis, mais en voie étroite, c'est à dire un écartement inférieur, dans la réalité, à un mètre, et qui correspond, en modélisme, à celui de la voie H0. Ainsi, il peut utiliser de la voie du commerce, qu'il retravaille à sa façon.

Quant au thème, lorsque l'on pratique une échelle américaine et qu'on est épris de liberté, quoi de plus naturel que de s'inspirer des chemins de fer de l'Ouest américain, de cette époque où tout était encore à créer et où le chemin de fer s'inventait au quotidien, au fur et à mesure des besoins ?

Frédéric a privilégié le jeu et le réalisme. Grâce à une commande numérique, il peut gérer chaque machine indépendamment l'une de l'autre, il obtient d'excellents ralentis et, cerise sur le gâteau : les machines sont sonorisées ! Quand on exploite des machines à vapeur, quel plaisir d'entendre les coups d'échappement, le "tchou tchou" si caractéristique.

Si vous aimez ce genre de modélisme, très créatif, original, qui s'invente en permanence, alors je vous recommande la lecture de Voie Libre (www.voielibre.com), notre confrère trimestriel consacré aux chemins de fer secondaires à voie étroite et métrique, qui fourmille, dans chaque numéro, de projets, de réseaux et de conseils originaux pour un modélisme débridé. D'où, d'ailleurs, le nom de "Voie Libre" !


Aucun commentaire: