Ne manquez pas cette souscription jusqu'au 15 novembre 2017

mercredi 21 mars 2012

Des outils pour dessiner

par François Fontana 


Pratiquer le modélisme ferroviaire ne requiert pas obligatoirement un outillage incroyable. Une bonne trousse de base correctement garnie, facile à rassembler, et peu coûteuse permettra à n’importe quel modéliste de faire ses premiers pas et de mener à bien ses premières réalisations.


Le réglet métallique
Il faut un réglet métallique, plat, dont le zéro est placé sur un angle. D’une longueur minimale de 15 cm il peut atteindre les 30 cm. Mais attention, s’il est trop long il finit par encombrer le dessinateur !



L’équerre
Bien entendu, il faut une équerre pour construire des perpendiculaires parfaites. Un simple modèle à chapeau, c’est-à-dire qui possède une base débordante de l’équerre, est idéal.


Le crayon
Quant à l’outil principal que tout le monde connaît, le crayon, c’est au goût de chacun : porte-mine pour les uns ou mine de graphite dans une enveloppe de bois pour les autres, peu importe. Ce qui compte, c’est que la mine soit parfaitement appointée. Dans le cas d’un porte-mine de 0,3 ou 0,5 mm rien à faire, dans les autres cas, un bon taille-crayon ou un morceau de papier abrasif permettront d’avoir toujours une pointe affûtée à notre disposition. Privilégiez les mines à dureté médianes H, HB ou B aux mines trop dures 2H, 3H et 4H qui marquent le papier et aux mines trop grasses 2B, 3B ou 4B dont le trait plus empatté perd en précision. L’échelle courante de dureté va de 9H à 9B.


Le compas et le balustre
Un compas ou, mieux, un petit balustre dont on règle l’ouverture via une molette et une tige filetée complètent la panoplie. Cet outil permet de tracer des cercles précis : on cale la pointe sur le zéro du réglet, et on ouvre le compas jusqu’à la cote parfaite. Le balustre ne bouge plus, ne se referme pas, ne varie pas !


En complément
J’allais l’oublier : une bonne gomme finit l’assortiment. J’utilise une gomme blanche classique, mais j’ai toujours en réserve une vieille gomme à encre, vous savez, la bleue. Elle est idéale pour polir le laiton ou le plastique avant d’y faire un traçage précis.

On pourra aussi ajouter un petit rapporteur bien pratique pour dessiner un angle bien précis. Son utilisation est simple.

Avec ces cinq outils basiques on dessine sur n’importe quelle surface. Cinq outils faciles à trouver, cinq outils abordables. Qui dira que le modélisme ferroviaire coûte cher !



Tracer des perpendiculaires
Pour tracer deux droites perpendiculaires, on dispose la règle sur la ligne de base, on la maintient fermement avec le pouce et le petit doigt d’une main. On pose l’équerre, chapeau vers le bas, contre la règle, et on la fait coulisser jusqu’à être aligné sur l’angle que l’on veut dessiner. L’équerre est maintenue en place avec l’index ou le majeur de la main qui maintient la règle. L’autre main est libre pour tracer la perpendiculaire. Dans le cas d’un travail répétitif, création des fenêtres d’un véhicule par exemple, on pourra maintenir la règle avec deux morceaux de ruban adhésif.



Aucun commentaire: